Projection du Soulier de satin au Théâtre des Déchargeurs, au Havre le samedi 20 octobre 2018.

Chères amies, chers amis,

Nous avons le plaisir de vous annoncer une projection prochaine du Soulier de satin au Théâtre des Déchargeurs le samedi 20 octobre 2018.
Les réservations sont ouvertes sur le site du théâtre, les places sont gratuites mais il est indispensable de réserver, la jauge étant petite.
Au plaisir de vous y rencontrer !
AAAV
Voici le lien pour réserver si vous voulez aller voir la projection du Soulier de satin, le 20 octobre au Théâtre des Déchargeurs
A l’occasion de l’année autour d’Antoine Vitez proposée par Les Déchargeurs et L’Association des amis d’Antoine Vitez avec la complicité de Jeanne et Marie Vitez, nous vous proposons de participer à la projection exceptionnelle de l’intégrale filmée du Soulier de Satin de Paul Claudel, mise en scène d’Antoine Vitez. Le spectacle créé dans la Cour d’honneur du palais des Papes à Avignon en 1987, sera projeté de midi à minuit dans notre salle Vicky Messica ce samedi 20 octobre.
Le projection est prévue de midi à minuit de la façon suivante :
12h à 16h
17h à 20h
21h à 00h
Deux entractes d’une heure entre 16h et 17h et entre 20h et 21h vous permettront de vous dégourdir les jambes et de vous restaurer pour cette traversée de douze heures.

Pour notre ami Jack Ralite :

Dans les chagrins et les malheurs lire de la poésie – elle soutient et accompagne. 
Jack Ralite aimait Philippe Jaccottet . Nous vous envoyons ceci :
 
« Qu’il soit dans l’angle de la chambre. Qu’il mesure comme il l’a fait longtemps les lignes que j’assemble, interrogeant, me rappelant sa fin. Que sa droiture garde ma main d’errer si elle tremble. »
 
Et aussi, cette photo prise par Antoine Vitez et le texte que Jack avait écrit en regard de la photo en question, lors de l’exposition de 2010, il dit mieux que nous le lien d’amitié qui le liait si profondément à Antoine.
Bien à vous, et à lui.
Agnès, Jeanne et Marie Vitez
img015.jpeg
 
Cette photo est pour moi une photographie mémoire de trois manières. D’abord elle a été prise par Antoine en juillet 89 à « La Nogarède », cette ferme protestante au fond d’une vallée cévenole où, chaque été, en famille, il se retirait et où je venais régulièrement passer quelques moments. C’était Antoine intime. Ensuite, il l’a prise alors que m’accompagnait une comédienne chilienne, Gloria Canales, rencontrée à Santiago l’année précédente pour « Chile Crea », manifestation culturelle inoubliable par ses dimensions que la dictature de Pinochet n’avait pu interdire. Antoine fit d’elle une très belle série de portraits. C’était Antoine tendre. 
Enfin, quarante et un ans plus tôt, à Vienne, en Autriche, un dessinateur, Harold Reitterer, croqua mon visage et, chose étonnante, la photo faite par Antoine et le dessin tracé par l’artiste autrichien se ressemblent au point de se recouvrir. C’était Antoine intuitif. Un frère. 
 Jack Ralite

Pour Alain Recoing

Notre ami et compagnon de toujours, Alain Recoing, est mort ce 15 novembre 2013 à Paris.

Notre chagrin est grand, nous pensons avec tendresse et émotion à sa famille et à ses proches.

Tous ceux qui ont connu Alain se souviendront de sa ténacité et de son courage, tant personnel qu’artistique et politique.

img006

L’instant exalté : Antoine Vitez, metteur en scène et photographe. Poétiques et transmissions.

Journée co-organisée par le laboratoire Théâtre, équipe d’accueil « Arts : pratiques et poétiques » (EA 3208), axe « la scène comme lieu de mémoire », Université de Rennes 2, par l’Institut Mémoires de l’édition contemporaine (IMEC), sous la responsabilité scientifique de Brigitte Joinnault et en collaboration avec l’Association des Amis d’Antoine Vitez. Continue reading

Présence d’Antoine Vitez

30 mars 2010 à juin 2010 avec plusieurs partenaires (dont la Colline, Chaillot, le Théâtre du Vieux-Colombier, le Conservatoire national d’art dramatique)

Une série d’évènements en commémoration des vingt ans de la dis parution d’Antoine Vitez : expositions de photographies, projections, représentations, lectures, mise en voix, spectacles, débats, colloque, parutions. Continue reading